Manjaro Fstab - Utilisation du montage automatique SystemD

Fstab - Utilisation du montage automatique SystemD

From Manjaro
This page is a translated version of the page Fstab - Use SystemD automount and the translation is 100% complete.
Other languages:
English • ‎français • ‎中文(中国大陆)‎

Introduction

J'ai trouvé une combinaison d'options systemd (sur l'ArchWiki [1]) qui peuvent être utilisées dans le /etc/fstab lors du montage de périphériques de stockage -- qu'ils soient internes, externes ou partagés sur le réseau.

La magie (pour moi) que ces options de montage apportent est que si un partage réseau ou un disque externe qui est appelé via /etc/fstab n'est pas présent, elles évitent à votre machine d'être suspendue pendant une minute ou deux pendant le processus de démarrage.

Un périphérique appelé de cette façon via /etc/fstab est monté la première fois que l'on tente d'accéder à ses données. Ce n'est que lors de ce premier montage qu'un retard (mineur) est perceptible, par rapport au montage du périphérique selon l'"ancienne" méthode.

Un exemple de problème approprié

Je possède un ReadyNAS Duo v1, qui est connecté à mon réseau local. Ces jours-ci, je l'éteins assez souvent car il n'a pas besoin de fonctionner en permanence.

Si j'oublie de commenter le(s) partage(s) NFS que j'utilise dans le fichier /etc/fstab, je dois attendre une minute ou deux pendant le processus de démarrage pendant que le système essaie de manière répétitive d'établir une connexion.

J'ai essayé de faire fonctionner AutoFS [2]. Je m'en suis approché mais je n'ai pas été autorisé à voir les fichiers sur le partage NAS NFS.

C'est alors que j'ai trouvé la solution suivante, extrêmement simple et efficace. (J'aurais aimé utiliser cette solution en premier, car elle m'aurait épargné quelques heures d'une bataille perdue d'avance !)

Comment l'utilisez ?

Ajoutez ce qui suit au début de la section des options dans votre /etc/fstab, les chiffres à la fin sont une limite de temps pour combien de temps il devrait essayer d'établir une connexion avant d'abandonner et de passer à autre chose :
/etc/fstab
noauto,x-systemd.automount,x-systemd.device-timeout=10


Après avoir ajouté ce qui précède à la ligne suivante dans mon fstab:

/etc/fstab
192.168.1.15:/media-2 /mnt/NAS-media-2 nfs noauto,x-systemd.automount,x-systemd.device-timeout=10,timeo=14,hard,intr,noatime 0 0


J'ai pu démarrer Manjaro alors que le câble réseau Cat-6 du ReadyNAS était débranché, et il n'y a eu AUCUN retard notable. Une fois le système démarré, j'ai branché le câble et j'ai appelé le partage NFS /media-2 dans Worker, qui a lu le disque et listé son contenu.

Après cela, j'ai débranché le disque, ce qui a amené Worker (mon gestionnaire de fichiers préféré) à le rechercher car je n'avais pas quitté le répertoire media-2. Lorsque j'ai rebranché le câble, cela a pris environ 10 secondes & puis Worker a automatiquement réinscrit le contenu de cette très grande partition qui a bien plus de 2000 répertoires, chacun contenant plusieurs fichiers.

Accélérer votre démarrage

Si vous avez un très grand /home et que le processus de démarrage est retardé lorsqu'un fsck planifié a lieu (ce n'est pas un gros problème si vous utilisez ext4), vous pouvez ajouter la section x-systemd.automount à la section des options de la ligne dans votre fstab pour /home comme ceci :
/etc/fstab
UUID=<id.number> /home noauto,x-systemd.automount,ext4 defaults 0 1
Cela permettra aux services qui ne dépendent pas de /home de démarrer pendant que /home est vérifié par fsck. En montant /home lors de son premier accès, le noyau mettra en mémoire tampon tous les accès aux fichiers de /home jusqu'à ce qu'il soit prêt.
Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.